Home / Lieux et pays / Trois sites insolites à voir dans le Morbihan

Trois sites insolites à voir dans le Morbihan

Plusieurs sites méritent d’être découverts dans le Morbihan, mais citons trois d’entre eux qui peuvent séduire même les plus sceptiques. Ces sites sont particuliers en leur genre. Alors, si vous séjournez dans le Morbihan, n’oubliez pas d’y faire un petit saut.

Le Courtil des Fées

Pendant les fouilles effectuées entre 1986 et 1992, on n’a trouvé qu’une allée abandonnée, couverte de ronces et de fougères au sommet de la colline au sud de St Laurent d’Oust. Le sommet de la colline où demeure cette allée est nommé Chatellier ou Courtil des Fées. Cette allée comporte une entrée latérale et on y a trouvé les ossements de trois personnes. Les fées qui habitent sur cette colline étaient, dit-on, des voleuses d’enfants. La légende dit que c’est un lieu maléfique. Un petit menhir de 1,5 m de hauteur se trouve au nord-ouest de l’allée tandis qu’un grand menhir de 3 m se dresse à côté du cimetière de St Laurent d’Ouest. Si vous passez des vacances avec vos enfants en camping dans le golfe du Morbihan, n’oubliez surtout pas de les emmener voir ce lieu insolite. L’histoire autour de ce site ne peut que les fasciner.

Le mausolée de Cadoudal

Le mausolée de Cadoudal renferme plusieurs siècles d’histoire. Georges Cadoudal est né le 1er janvier 1771. Il a poursuivi des études à Vannes pour travailler dans les ordres ou dans la marine. Il a mené divers mouvements contre-révolutionnaires à la tête des Chouans, jusqu’en 1800 où il signait un traité de paix avec le général Brune. Mais il a été condamné à mort le 10 juin 1804 après les attaques pour l’enlèvement de Napoléon. À la chute de Napoléon, les Morbihannais ont élevé un mausolée dans le hameau de Kerléano, en face de sa maison natale où ses restes sont inhumés en 1852.

Les dolmens de la Maison trouvée

Pour compléter votre programme de sortie hors du camping dans le golfe du Morbihan, rendez-vous vers Les Dolmens de la Maison trouvée. La légende raconte que ce dolmen serait un sanctuaire doté d’un accès souterrain vers les rochers de St Méen. Ce serait la demeure des Folliards, ces êtres de petite taille tel un enfant de neuf mois. La légende locale raconte encore que ces Folliards volaient les nourrissons pour prendre leur place. Il fallait jeter neuf pommes dans un chaudron d’eau bouillante pour obliger ces voleurs à rendre le bébé. Les fouilles n’ont montré aucune trace de mobilier dans ce dolmen, mais celui-ci possède une entrée de 60 m, un petit vestibule qui précède une chambre. La dalle qui couvre le dolmen est soutenue par huit orthostates.

Check Also

Camping 4 étoiles à Saint-Hilaire-la-Forêt

Bâtie tout autour d’une église de même nom, Saint-Hilaire-la Forêt est une paisible commune de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *